jeudi 14 décembre 2017

Céline et le chiffre d’affaires de Gallimard

La maison Gallimard a,paraît-il,l’intention de rééditer en 2018 les pamphlets de Louis-Ferdinand Céline...ces trois ouvrages délirants ont été écrits à la fin des années 30 et au début des années 40 dans un contexte historique et personnel très particulier.L’égarement antisémite y côtoie les éclairs de génie poétique comme la description incomparable de la ville de Leningrad ( St Petersbourg) et de la Neva.Conscient de ses errements,Céline avait interdit,à son retour en France en 1951 toute diffusion de cette trilogie.A sa mort en 1961,son épouse Lucette Almanzor avait suivi les recommandations de Céline en s’opposant résolument à toute réédition...Pourquoi faut- il que Gallimard,qui a fait tant d’argent avec Céline et ses romans qui ont marqué la littérature du XXeme siècle,se livre à cette extravagance qui va évidemment nuire gravement à l’auteur qui a fait sa fortune ?... »Nous avons obtenu l’accord de la veuve de Céline »...disent-ils !! Lucette a aujourd’hui 105 ans !...Abus de faiblesse ? On peut s’interroger sur cette initiative d’Antoine Gallimard mais il est plus que probable que Gaston ou Claude Gallimard,le père et le grand père,l’auraient désapprouvée ...le fric à tout prix,c’est ce que Céline dénonçait...la sauvegarde de l’oeuvre et de son auteur ne pèsent pas lourd au regard du chiffre d’affaires ...

mercredi 13 décembre 2017

Force restera à la loi ?

On voit bien comment se terminera l’affaire de l’aeroport de Notre Dame des Landes :la capitulation de l’Etat est en préparation...Le vrai-faux rapport des comparses de l’Elysée,suivi d’une habile offensive de communication relayée par les médias entièrement contrôlés par les financiers proches du pouvoir nous préparent à la reddition...Quel magnifique illustration de la démocratie telle que la conçoivent ceux qui nous gouvernent :180 décisions de justice ,un référendum,plusieurs élections locales ne peuvent s’imposer à 200 gauchistes,soixante-huitards du XXIeme siècle . Ainsi va la France en 2017:impitoyable avec les citoyens ordinaires ,le pouvoir s’apprête à capituler lâchement devant une poignée d’anarchistes . Pendant qu’on nous prépare la répression forcenée des excès de vitesse à 82 km/h,que des contraintes de toutes sortes s’imposent au peuple docile au nom du principe selon lequel «force doit rester à la loi »,il est à prévoir que ce principe souffrira une nouvelle exception à ND des Landes...Attendons le choix du jeune président qui voulait tant nous persuader qu’il avait rompu avec son ancien patron Hollande ...

mercredi 6 décembre 2017

Un long hiver....

Jean d’Ormesson,Johnny Hallyday,le XXeme siècle est désormais bien enterré.Et on pense à la dernière phrase du film Un singe en hiver: »Et le vieil homme entra dans un long hiver »...c’est nous ,ayant perdu les mythes de notre génération et la plupart de nos amis ...

mercredi 29 novembre 2017

Bordeaux,ma ville ....,

C’est,semble-t-il,le plat préféré de M.Juppé:l’omelette....à condition qu’on coupe les deux bouts,trop secs,pas assez moelleux.A Bordeaux aussi,on tranche l’omelette par les deux bouts:il s’agit d’organiser une ville adaptée aux nouvelles populations :startupers,bobos cyclistes ou rollerisants,zombies éco-citoyens,bourgeois macronisés,bref le milieu onctueux,savoureux...Les anciennes populations celles qui bossent ou ont bossé,les artisans,les professions libérales,les commerçants,les employés,les ouvriers,les retraités,tous ces provocateurs en voiture,vieux bordelais,sont les bouts à jeter.On les fait disparaître en douceur,avec des méthodes éprouvées à Paris :plans de circulation punitifs ou incohérents,interdictions multipliées,stationnement hors de prix,accès au centre ville impossible,passivité face aux records nationaux d’embouteillages...la thrombose provoquée par les choix de la mairie gagne désormais toute la périphérie et il faut le bon sens d’un maire socialiste de banlieue ou de l’ancien maire de Bordeaux pour relayer le mécontentement général.M.Juppé,le contempteur des «  radicalisés » de droite n’etait- il pas lui-même un peu radical quand il refusait avec mépris les projets de grand contournement de l’agglomeration,quand il nous promettait comme un graal technocratique,un Bordeaux d’un million d’habitants?...Il faut visiter les « nouveaux quartiers » pour prendre la mesure du désastre urbanistique :accumulation de constructions sans âme,immeubles sans qualité,serrés les uns contre les autres ,fabriqués à la va vite,on en vient à regretter la cohérence architecturale du quartier des Aubiers ou de Meriadeck ...le million se paiera cher dans une décennie.Pour l’heure les journalistes parisiens sont transportés d’enthousiasme:Bordeaux c’est St Petersbourg, Venise ,Rome,en beaucoup mieux,sauf qu’ils n’y habitent pas...La ville est un décor de théâtre :magnifique dans l’alignement prestigieux des quais qui régale les touristes des grands navires,les théories de japonais ou de chinois...les quartiers de l’envers du décor sont moins attractifs...Au siècle dernier la bourgeoisie bordelaise privilégiait dans son habitat les prestigieuses pièces de réception au détriment des pièces moins nobles:il s’agissait d’impressionner le visiteur ...M.Juppé veut sans doute renouer avec cette tradition ,à moins que,devenu lui-même plus bobo que les nouvelles populations qu’il invite à s’installer ici,il se prépare à briguer un nouveau mandat après avoir procédé au remplacement des anciens électeurs ...

mercredi 22 novembre 2017

Bizarre...

Transformés en «  lanceurs d’alerte » ,les journaux de la gauche morale se sont spécialisés dans la chasse à l’optimisation fiscale .Leurs cibles favorites ne sont pas les banquiers ou milliardaires propriétaires de ces organes de presse «  le Monde » ou «Libération»,non...ils ont une tête de turc : Bernard Arnault le patron de LVMH ...voilà un milliardaire un peu trop discret à leur goût,et surtout pas endetté comme Drahi,de surcroît il ne déborde pas de charisme et de sympathie puisqu’il exploite plus de 20.000 malheureux employés.Certes,personne n’est dupe des arrangements de LVMH avec la mairie de Paris par exemple,mais la gauche journalistique s’intéresse surtout à l’homme qu’elle adore détester...On se souvient qu’en 2012,alors qu’Arnault envisageait de se délocaliser en Belgique, »Libération » avait titré sur toute sa »une » : » Casse-toi riche con »!...Quelle drôle de logique que de lui reprocher aujourd’hui de suivre ce conseil ...

lundi 13 novembre 2017

The Square...

Cette chronique va s’interrompre pendant une dizaine de jours.Ses lecteurs habituels pourront ainsi réfléchir aux récentes mises en garde de l’ineffable M.Juppé,devenu le grand inquisiteur de la droite.Le naufragé de la primaire ne cesse de tracer les «lignes rouges « à l’adresse de ses anciens électeurs .Pour ceux qui ont vu le film,l’univers de Juppé se limite au « Square »,au carré dans lequel la droite doit se tenir...dans cet espace où règne l’élite,le politiquement correct, la »diversité »,le progressisme,tout est luxe européen ,calme islamophile,et volupté consensuelle ... c’est l’endroit où on ne déguste l’omelette qu’apres avoir coupé les deux bouts qu’on destine aux chiens :Wauquiez et les autres !...Il faut remercier le grand inquisiteur ,en nous jetant avec son mépris les reliefs du festin ,il nous évite de nous vautrer dans l’indigeste cuisine politicienne qu’il nous préparait de longue date ...

mercredi 8 novembre 2017

Pas dupes...

Puisqu'on nous le demande avec tant d'insistance,il faut se résoudre à"donner sa chance" à M.Macron .Certes,le nouveau monde a parfois d'étranges similitudes avec l'ancien...la loi de finances pour 2018 est-elle si différente,dans sa réalité,de celles qui nous furent proposées par l'ancien gouvernement?:concentration de l'impôt sur les classes moyennes ( c'est plus facile),suppression de la taxe d'habitation pour ceux qui sont exemptés d'impôts,hausse de la CSG,alourdissement de la fiscalité pour les épargnants et l'immobilier,allègement en trompe l'œil des charges pesant sur les entreprises... quant à la réduction des effectifs de fonctionnaires(324 sur les 120.000 promis) il faudra attendre plusieurs siècles pour atteindre l'objectif.Oui,mais la réforme du code du travail nous dit -on ??...Les chefs d'entreprise ne tarderont pas à comprendre la modération des réactions syndicales : "il faut que tout change pour que rien ne change"!... Pendant que Jupiter nous montre l'inaccessible étoile,nous regardons le doigt: il est jeune ,élégant,talentueux,digne...tout ce que n'était pas son prédécesseur.Il nous a débarrassé de surcroît des sinistres figures de l'ancien monde,les Bartolone,Belkacem,Duflot,Le Foll,Royal et les autres.Bref,le scénario est toujours le même mais le casting est entièrement renouvelé...À défaut de croire à ce que les médias voudraient nous imposer, nous revendiquons au moins le droit de ne pas être dupes:la proximité de M.Macron avec ceux qui,en France, tiennent la finance et les medias le met à l'abri pour quelque temps d'un retournement de l'opinion dominante.Les Niel,Arnault,Drahi ont les moyens d'empêcher l'expression des voix dissonantes.Le Macronisme est affaire d'influence,il s'étend jusque dans les domaines les plus inattendus, comme la littérature: le prix Goncourt a échappé cette année à "Galligrasseuil"(Gallimard,Grasset,Seuil) au profit d'"Actes Sud"la maison d'édition provinciale de Mme Nyssen ministre de la culture...L'influence Macronienne peut même élever au rang de génie littéraire les œuvres les plus modestes.Pas dupes...