jeudi 1 décembre 2016

Tchao pantin ( bis)...

M.Hollande vient d'annoncer qu'il renonce à être candidat pour un nouveau mandat ....ah bon ?...

mercredi 30 novembre 2016

Où sont passés les fonctionnaires ?

C'est Mélenchon qui le dit : Fillon prépare un " coup d'état social"...il veut supprimer des milliers de postes de fonctionnaires .En y réfléchissant ,on se dit que l'inquiétude pourrait être légitime ,la fonction publique n'est - elle pas un élément structurant la société ,un indispensable service au public ,un moyen de nous aider dans la vie quotidienne ??..Oui ,mais que sont devenus les fonctionnaires qui assuraient naguère le lien de l'individu avec l'Etat ?...l'un après l'autre,les guichets ont disparu ,le guichet avec sa petite grille ,puis l'hygiaphone ,qui permettaient de s'adresser un instant à un visage à peine visible mais qui vous écoutait et,parfois vous répondait .C'est fini désormais ,le retraité ,la petite vieille ,l'homme solitaire restent des jours sans pouvoir adresser la parole à quiconque ,même à l'agent public avec lequel ils échangeaient quelques banalités pour rentrer chez eux rassurés par quelques mots convenus .C'est aujourd'hui le règne du self -service : réserver un billet de train ? poster un colis ? se renseigner à la sécu ? demander des éclaircissements sur sa feuille d'impôt ? obtenir un service de la mairie ou du conseil général ? acquitter son stationnement payant ? Plus un humain pour vous aider ou vous répondre ,on vous impose désormais une voix de l'au -delà qui " vous mettra en relation " avec un inconnu sans figure ..Étrange époque qui s'oppose à la dissimulation du visage par un voile ,mais qui efface l'apparence de plusieurs millions d'interlocuteurs censés naguère nous rendre un service public grâce à notre contribution ... Les syndicats de fonctionnaires qui ne cessent de se plaindre de la " pénibilité " de leur travail en raison des contraintes du contact avec le public vont devoir changer de discours ...Sandaleux le projet de supprimer des centaines de milliers de postes ?... mais des cohortes ont déjà disparu ...qui s'en est aperçu ?

lundi 28 novembre 2016

Castro : tchao pantin ...

Les journalistes du " service public" de la radio sont en deuil : Castro est mort ,cette nouvelle tragique est reprise en boucle ,aucun détail des hommages réservés au grand homme ne nous sont épargnés .Quelle nostalgie dans les commentaires !Quels souvenirs pour la génération de la gauche pré-bobo : le treillis militaire ,le cigare ,les Chevrolet des années 50 ,quel romantisme ! La révolution comme il l'aiment ,celle qui libère le boulevard Saint -Germain où toutes les manifestations sont autorisées ....4 millions de morts ? Paix à leur âme ,mais ils sont moins à plaindre que ceux de Bachar puisque c'est pour la cause ... L'ègalitè à la cubaine voilà le modèle ....Dans le magazine " Forbes" , celui qui organise les concours de richesse ,Fidel Castro n'est pas mal placé : 900 millions de dollars .... la durée de son règne explique sans doute le montant des petites économies de Fidel :" je ne gagne que 40 dollars par mois " a-t-il récemment declaré ,ma fortune tiendrait dans la poche de la chemise de Bush!... le deuil des journalistes ne nous attriste pas : Tchao ,pantin...!

dimanche 27 novembre 2016

Rien n'est fait ....

Après le résultat de la primaire,une seule certitude : c'est la fin d'une époque qui commença il y a près de 50 ans avec Giscard ,celle de la droite qui s'excuse d'être de droite ,la droite qui se croyait obligée ,pour se maintenir,de piétiner toutes les valeurs qui la caractérisaient quand elle n'était pas encore l'imitation de la gauche .Ce basculement a eu lieu dans tous les départements du pays ,à l'exception - et ce n'est pas un hasard -de la Gironde juppeiste et le la Corrèze chiraquienne ....Les électeurs de droite ont signifié qu'ils voulaient sortir de ce vieux monde .M.Juppé ne s'est pas trompé de campagne comme disent les journalistes ,il a simplement cru aux méthodes qui fonctionnaient si bien du temps du chiraquisme : pensée unique érigée en principe ,imitation absurde du discours de l'adversaire ,lieux communs,paroles creuses invoquant de mystérieuses " valeurs citoyennes....la droite transformée en petite gauche de confort....
Mais ,malgré le succès ,rien n'est fait...il suffisait d'entendre les contorsions des Lagarde,Jouano,Bayrou ,les réticences des proches de Juppé,les mots circonspects du battu ,pour comprendre que la campagne présidentielle de Fillon se déroulera " tous freins serrés " du côté des " alliés" centristes . On aura droit aux considérations sur la droite violente, brutale ,sur les excès du programme de Fillon....bon courage à lui lorsqu'il sera cerné par les centristes ,les socialistes et le Front National,lorsqu'il lui faudra faire face aux arguments que M. Juppé articula contre lui à grands coups " d'ultra- libéralisme",de " conservatisme obtus" de" réaction sociale"... Cette soirée de victoire est lourde d'incertitudes ,il faudra du grand Fillon pour gagner!

lundi 21 novembre 2016

Juppé et Clémenceau ...

Au risque de lasser le lecteur , évoquons une nouvelle fois le "cas" Juppé : Voilà un homme qu'on nous a présenté pendant des années comme exceptionnellement intelligent ,ayant un grand sens de l'Etat ,gestionnaire hors pair à Bordeaux ,très soucieux de l'unité de sa famille politique ,excellent ministre de Sarkozy ,bref,une figure historique,honneur de la vie politique française ....Comme disent les jeunes " qu'est-ce qui a merdé" dans ce parcours impeccable depuis dimanche dernier ??... Depuis la communication des résultats du 1er tour ,voilà notre homme pondéré devenu subitement violent ,agressif ,méchant ,prêt à tout ,y compris à dévaster la droite , pour faire payer à Fillon l'humiliation qu'il a subie ...Adoptant les discours qu'on a trop entendus pendant les 5 années de socialisme qui ont fait tant de mal au pays ,M.Juppé parle désormais au mieux comme Valls au pire comme Filoche !Il est devenu résolument social-démocrate ,farouchement progressiste ,ardemment partisan de la révolution sociétale .Pour Juppé et les siens ,Fillon ,c'est Pétain en pire !!! Comment l'électeur de droite peut-il prendre cette violence qui menace l'unité de son camp ? Comment peut il recevoir ce discours qui semble calqué sur les argumentaires du parti socialiste ?... On se perd en conjectures : quelle mouche à piqué M.Juppé dont on savait qu'il détestait l'échec ,mais qu'on ne voyait pas pratiquer la terre brûlée ? Il faut sans doute chercher chez les seconds couteaux qui l'entourent ,ils ont tellement rêvé aux postes ,aux places ,aux prébendes que pouvait leur assurer un succès de M.Juppé : ils se voyaient tous ministres secrétaires d'Etat ,maire,adjoints grâce à l'échelle de perroquet qui aurait fait monter tout le monde d'un cran en cas d'élection de leur patron...Ajoutons l 'entourage technocratique de M.Juppé ,les chevaliers à la triste figure qui accompagnent le grand homme ,tous recrutés dans le marigot énarchique dont on connaît le bon sens et le réalisme : " à gauche toute"! lui conseillent -ils , c'est ainsi qu'on l'aura ! Sans anticiper l'effet dévastateur de ces attaques dans la perspective de la vraie élection présidentielle ...on se prend à douter des véritables intentions de Juppé : s'agit-il de préparer la candidature de Bayrou pour venger le naufrage qui s'annonce ??? À moins que s'applique à M.Juppé le mot de Clemenceau à propos de Poincaré : " cet homme sait tout ,mais ne comprend rien "....

Enfin la droite vint ...

On n'avait pas vu ça depuis Pompidou : un candidat " de droite" plébiscité par son camp sans se plier aux prescriptions de la gauche ,sans contester le travail,l'autorité ,la famille ,l'héritage culturel ,bref tout ce qui faisait la droite quand elle n'était pas encore l'imitation de la gauche ....Incarnée jusqu'à la caricature par Juppé ,cette fausse droite à reçu le coup de grâce hier : foin de l'eco-citoyenneté ,de la diversité ,du flirt avec les frères musulmans ,de la fausse compassion sociale ,des tartuferies sociétales ,de l'identité heureuse à la Tarek Obrou . " Au dessus de 3 millions de votants ,Juppé est élu "...nous disait la petite cohorte mediatico scientifique qui portait la candidature du maire de Bordeaux ..Ils voulaient une primaire de droite avec des électeurs de gauche! Ils vont persister lors du second tour en sollicitant le renfort de tout ce que la gauche compte de commentateurs ,de " journalistes " façon Mediapart ou Libération .... Mais la mobilisation sera plus compliquée : ayant obtenu ce qu'il voulait ,la peau de Sarkozy ,l'électeur socialiste économisera 2 Euros ...

dimanche 20 novembre 2016

Juppé tel qu'en lui -même ...

Ainsi ,M.Juppé en refusant de se retirer malgré son énorme retard ,a décidé de mettre la droite en difficulté : attendez vous au discours " à gauche toute ",ainsi qu'à l'appel aux électeurs socialistes .C'est Juppé tel qu'en lui -même : obstiné même devant l'évidence de l'échec ,méchant ,plein d'orgueil et de certitudes .La suite logique de cette attitude ,c'est ,après l'inéluctable naufrage de Juppé au deuxième tour ,la probable tentative de susciter la candidature de son ami Bayrou .Avec une droite comme celle de Juppé ,pas besoin de gauche . Il y a eu au soir du premier tour de la primaire deux attitudes chez les battus : dignité chez Sarkozy ,aggressivité et discours emprunté directement à la gauche chez Juppé . Les électeurs de droite qui ont failli elire Fillon au premier tour vont trancher dimanche prochain et lourdement ....